Comment bien crépir au rouleau ?

On adore le crépi de par sa capacité à offrir un intérieur avec une touche à la fois moderne et traditionnelle. À la fois indémodable et joli, il est surtout prisé par les foyers en quête d’une solution moins onéreuse pour embellir leur habitation. Si vous souhaitez donner un nouveau regard à votre Cocon douillet sans pour autant vous lancer dans vos gros chantiers, crépir les murs est une excellente idée. La seule condition étant de suivre quelques conseils et astuces pour crépir au rouleau, histoire d’aboutir à un rendu final impeccable qui dure dans le temps.

Les principaux avantages du crépi pour l’intérieur

Si le crépi connait autant de succès actuellement, cela vient principalement de la simple raison qu’il est facile à poser. En effet, vous n’avez nul besoin d’être un AS de la décoration intérieure d’une maison pour vous y mettre. Ayant l’avantage d’avoir moins de contraintes, le crépi se décline également sous plusieurs coloris et motifs différents. Il vous permet ainsi d’obtenir tous les effets désirés en matière de décoration. Pour les finitions, vous avez le choix entre la cire ou la peinture. Quoi qu’il en soit, le crépi permet toujours de camoufler les imperfections des murs à petit prix. Étant donné qu’il est livré au rouleau, tout le monde peut réaliser sa pose, avec ou sans notions de base en bricolage.

Une bonne préparation ou un résultat de qualité !

Le crépi est un revêtement de mur très sollicité et très efficace si vous savez vous y mettre. À ce propos, il faut toujours commencer par bien préparer les murs qui l’accueilleront pour avoir une surface parfaitement lisse malgré les imperfections. Avant de crépir au rouleau, il convient mieux d’enlever en amont les anciens papiers ou les peintures. Assurez-vous également d’examiner les moindres fissures qui risqueront d’entraver la qualité des résultats. En cas de trous, ils doivent être bouchés avant de procéder à la pose. Pour cela, aidez-vous de l’enduit de rebouchage prêt à l’emploi. Enfin, l’utilisation d’un accrochage est conseillée pour une adhésion parfaite.

Crépir au rouleau, comment s’y atteler ?

Lorsque votre mur est bien préparé et qu’il est maintenant prêt à recevoir le crépi, la pose proprement dite commence. Pour ce faire, vous aurez besoin de plusieurs outils comme une taloche, un rouleau-nid, un couteau à enduire ou un rouleau nid d’abeille. Avant tout, vous devez humidifier les équipements avant de les utiliser. Le crépissage commence toujours à partir du haut avec une épaisseur d’au moins 1,5 cm. En cas de difficulté, vous pouvez vous appuyer sur les tutoriels en ligne pour vous guider dans l’installation.

Quelle technique pour retirer mon carrelage ?
Toutes les subtilités de la pose du plafond tendu