Comment installer une VMC dans sa salle de bain ?

Pour une meilleure ventilation de la salle de bain, surtout si cette salle est suffisamment petite, pensez à poser une VMC dans une salle de bain. La VMC ou ventilation mécanique contrôlée sert à évacuer l’air utilisé par la salle pour la restauration. L’appareil peut être installé sans intervention professionnelle. Comment poser une VMC dans sa salle de bain ?

Un VMC : kézako ?

Le VMC est un mécanisme de libération de l’air pollué et des polluants utilisés pour ventiler un espace spécifique. Il est généralement posé dans les toilettes, dans une petite salle de bain, dans une cuisine ou dans une pièce sans ventilation. La VMC de la salle de bain se caractérise également par une buse d’aspiration de 80 mm. Tous les matériaux requis à l’installation sont susceptibles d’être offerts en kit ou répertoriés dans les boutiques et magasins destinés au bricolage. De plus, un VMC est un appareil électrique pouvant fonctionner sur batterie ou en ligne avec l’électricité de l’industrie. Choisir d’installer une VMC dans sa salle de bain est dans la plupart des cas une bonne initiative.

Installation de VMC simple flux

 La VMC simple flux est un système d’évacuation obsolète avec un système de conduits unique. C’est un mécanisme consistant simplement à dégager l’air de la salle de bain, puis remplit la douche d’air pur en fonction des diverses ouvertures du logement. Ce système est recommandé si vous vivez dans une zone géographique non exposée à des températures très froides. Si vous choisissez d’installer un VMC à flux unique, installez toujours des évents supplémentaires en haut de chaque fenêtre de l’appartement.

Étapes d’installation 

Pour poser une VMC simple flux, commencez par :

  • Définir l’emplacement de la hotte intérieure sur la partie visible du faux plafond ou du plafond ;
  • Couper le diamètre requis et insérer la première bouche ;
  • Accrocher la boîte de ventilation avec du ruban adhésif et un python au plafond ou au grenier ;
  • Raccorder le conduit d’air à l’ouverture d’admission et à la boîte d’admission ;
  • Connecter la deuxième ligne à la boîte et laissez-la se détacher du toit ;
  • Fermer la sortie de toit avec un bouchon obturateur ;
  • Effectuer les branchements électriques nécessaires ;

Une personne qui choisit d’installer une VMC dans sa salle de bain ne doit également pas dans ce contexte oublier de mettre le commutateur VMC. 

Installation de VMC double flux

Un système à double flux est préférable si vous vivez dans une région avec un froid intense. Étant donné que la VMC peut entraîner une perte de chaleur générale dans l’appartement, il est recommandé de sélectionner soigneusement l’équipement. Grâce au double flux, vous disposez d’un système d’extraction d’air obsolète et d’une redistribution d’air chauffé et propre. Faire le choix d’installer une VMC dans sa salle de bain doit par ailleurs suivre quelques étapes.

 Étapes d’installation 

  • Trouver l’emplacement des caissons ;
  • Placer les caissons sur un tapis en mousse isolante ;
  • Localiser la sortie du drain dans la salle de bain et installer un drain approprié ;
  • Trouver où placer la sortie de distribution d’air dans la pièce la plus froide de la maison (au même étage) et installez-la ;
  • Connecter tous les câbles nécessaires ;
  • donner accès au toit ;
  • relier les connexions électriques ;
  • Installer le commutateur.

 

 

Quelle technique pour retirer mon carrelage ?
Comment bien crépir au rouleau ?