Quelle différence entre une scie circulaire et plongeante ?

Lorsque vous vous trouvez face à une scie circulaire et une scie plongeante dans une boutique, vous ne constaterez pratiquement aucune différence. Pourtant, des nuances subsistent bel et bien. De plus, ces deux modèles ont été fabriqués pour servir un objectif différent et ne doivent pas être manipulés de façon interchangeable.

Un principe de fonctionnement identique

Généralement, toute scie circulaire fonctionne sur le même principe. Les lames arrondies qui réalisent les découpes s’activent à l’aide d’un moteur électrique doté d’une puissance entre 1200 et 1600 watts. Pour accentuer le niveau de sécurité ainsi que l’aisance dans la manipulation de l’appareil, les concepteurs ont mis en place diverses composantes à savoir des rails de guidage, un carter en métal et des poignées antidérapantes. Ces dispositifs se retrouvent sur les deux types de scies électriques. Utilisant les mêmes types de lames, la scie circulaire et la scie plongeante peuvent toutes réaliser diverses formes de découpes (inclinées, droites ou biaisées). Pour éviter de passer des heures en comparant les produits, découvrez ici des scies circulaires sans fil. Guedo vous a sélectionné les meilleurs outils en fonction de l’utilisation dont vous avez besoin et au meilleurs prix.

Différences entre scie circulaire et plongeante

La principale différence entre les 2 types de scies réside dans la position de la lame. Sur le modèle ordinaire, une partie de la lame demeure visible même quand la scie ne fonctionne pas. Cette partie s’enfonçant dans la matière à travailler n’est pas sécurisée par le carter.

Sur une scie plongeante, un ressort de rappel soutient la lame de manière à ce qu’aucune partie apparente ne se perçoive. Pour sortir l’objet tranchant du carter, il faudra presser un bouton poussoir. Lorsque vous éteignez l’appareil après la découpe, vous allez remarquer que la lame retournera dans le carter grâce à la pression exercée par le ressort.

Les points forts de la scie plongeante

Tout d’abord, il est plus simple de manier une scie plongeante qu’une scie circulaire ordinaire. Vous pouvez facilement le remarquer en réalisant des découpes plein panneau. Effectivement, vous n’aurez plus besoin de réaliser des prétrous sur la surface avant la découpe. Il suffit de placer les rails de guidage sur la superficie et la lame se chargera de trancher cette dernière. Après avoir créé la fente, vous pourriez poursuivre la découpe. Cela vous permet de gagner considérablement en temps notamment quand vous disposez d’un délai assez court pour terminer de gros travaux.

En optant pour la scie plongeante, vous bénéficierez également d’une meilleure sécurité. Vu que la lame reste dans le carter jusqu’au moment où l’appareil est en contact avec le matériau à travailler, il n’y aura aucun contact avec cet objet dangereux. D’ailleurs, toute scie plongeante est équipée d’un système d’arrêt automatique qui met l’outil sous tension dès le blocage de la lame. Ce mécanisme évite le rebondissement de l’appareil et peut causer des blessures. Pour résumer, bien qu’un modèle plongeant revienne plus cher qu’un modèle circulaire classique, son usage demeure plus avantageux.

Buriner, perforer, percer un mur : le perforateur est idéal !
Quelles règles de sécurité à suivre quand on utilise un clouer pneumatique ?